INTERDIRE L'USAGE DU PLASTIQUE DANS L'HIMALAYA NÉPALAIS

INTERDIRE L'USAGE DU PLASTIQUE DANS L'HIMALAYA NÉPALAIS

Si le Ladakh, le Bhoutan et le Bengladesh ont interdit avec succès l’usage des sacs (et des bouteilles d’eau) en plastique, il est temps que cette interdiction soit étendue à tout l’Himalaya népalais.

Certaines régions de trek comme le Sanctuaire de l’Annapurna ont déjà interdit la vente de bouteilles d’eau minérale, belles initiatives communautaires qu’il faut encourager, soutenir et étendre à tous les Parcs nationaux du Népal, en collaboration avec les communautés locales, la direction des Parcs, les agences de trek et d’expédition népalaises, et les organisations non gouvernementales.

Mais cette campagne a besoin du soutien des agences d’aventure francophones – les certifiées ATR et les autres - et de leurs voyageurs. Ce peut être un label dans une fiche technique, ce peut être un encart insistant pour qu’ils emportent des pastilles de purification de l’eau et un sac en coton pour leurs achats, ce peut être une gourde offerte pour leur prochain trek au Népal, etc. Mais quoique ce soit, cela passe par une communication avec les voyageurs et les agences réceptives locales sur les quelques gestes faciles qui peuvent changer les mentalités et les comportements. Il faut d’ailleurs savoir que plus de la moitié des eaux minérales vendues au Népal ne sont que des eaux purifiées, et que la plupart ne remplissent pas les critères sanitaires minimum de l’OMS…

Vous pouvez nous retrouver sur www.freemalaya.org ou nous laisser un message sur facebook : bag freemalaya, pour que les enfants népalais (et les nôtres ?) ne grandissent pas en pensant que les sacs en plastique poussent sur les arbres...

Jérome Edou & Adhish Gurung
20 OCTOBRE 2016

Commentaires (0)

Laisser un message

si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous contacter par message ou par les réseaux sociaux.